DNF
Accès backend

La fumée de tabac contient plus de 4000 substances chimiques, dont au moins 50 peuvent provoquer ou favoriser l’apparition de cancer. Elle est extrêmement nocive pour le fumeur mais elle l’est également pour le non-fumeur qui la respire malgré lui.

En France, l’interdiction de fumer dans les lieux à usage collectif et les lieux de convivialité a été renforcée en 2007. Dans les établissements scolaires, les établissements d’accueil de mineurs et les établissements de santé, l’interdiction de fumer est totale, espaces à l’air libre compris, sans possibilité d’installation de fumoir.

Dans le cadre du Programme national de réduction du tabagisme PNRT, une politique « espaces sans tabac » est par ailleurs soutenue, notamment par la création des espaces sans tabac à l’air libre.

Cependant, des manquements à cette obligation sont constatées régulièrement.

Afin de recueillir des données permettant d’agir en faveur d’un respect total de l’interdiction de fumer et de la protection du tabagisme passif, la Ligue contre le cancer et Droits des Non-Fumeurs, en partenariat, lancent l’Observatoire sans tabac, visant à apprécier, via une base de données en ligne, l’application de l’interdiction de fumer.

Cet observatoire cible des lieux à usage collectif (lieux de travail, restaurants/bars/cafés/discothèques, établissements d’enseignement), ainsi que certains espaces extérieurs sans tabac.

Toutes les informations collectées dans le cadre de l’observatoire sont traitées de manière confidentielle.

Pour apporter votre contribution, il est nécessaire d’avoir constaté par soi-même ou d’avoir recueilli le témoignage d’une personne ayant constaté le non-respect de l’interdiction de fumer.

Comment y participer :

1. Créez votre compte avec votre adresse mail et un mot de passe.

2. Une fois votre compte créé, cliquez sur l’un des icônes ci-dessous pour choisir le questionnaire que vous souhaitez ouvrir.

3. Répondez aux questions et validez

4. Vous devez créer un questionnaire par lieu. Vous pouvez saisir autant de questionnaires que des situations irrégulières aurez-vous constatée.

5. Vous pouvez consulter périodiquement des bilans avec l’analyse des données de l’Observatoire, accessibles dans la boite à outils.